Antalgiques atypiques

Les antalgiques atypiques ont un effet secondaire positif sur l’analgésie. Ils sont composés d’antidépresseurs et d’antiépileptiques. Les médicaments ne sont pas utilisés pour leur objectif initial, mais pour leurs effets secondaires sur certains types de douleur (douleur nerveuse, musculaire, …).

Mise à jour le
Jeudi, 16 décembre 2021

Fixer un rendez-vous

Avez-vous une autre question ?

Heures de contact téléphonique

Montrer les heures
Ouvert Fermé
Lun 8:00-18:00
Mar 8:00-18:00
Mer 8:00-18:00
Jeu 8:00-18:00
Ven 8:00-17:00
Sam Fermé
Dim Fermé
Bekijk alle bezoekuren

Antidépresseurs

Chez certains types de douleurs, les mêmes substances (sérotonine et noradrénaline) qu'en cas de dépression sont perturbées. Certains antidépresseurs agissant sur ces substances sont donc également prescrits en cas de douleur. 

Exemples d’antidépresseurs : 

  • IRSN : Cymbalta® (duloxetine), Efexor® (venlafaxine)  
  • ATC : Redomex® (amitriptyline), Nortrilen® (nortriptyline)

 

​​​​​​​

Antiépileptiques

La crise d'épilepsie peut être provoquée par une hyperactivité des nerfs. Chez certaines douleurs chroniques, cette hyperactivité apparaît également. Les antiépileptiques sont également prescrits lorsque ces symptômes de douleur apparaissent.