Électroconvulsivothérapie

L’électroconvulsivothérapie (ECT) ou le traitement par électrochocs est une méthode de stimulation cérébrale qui consiste à délivrer un courant électrique minutieusement mesuré.
Mise à jour le
Mercredi, 29 juin 2022
elektroconvulsietherapie

Fixer un rendez-vous

Heures de contact téléphonique

Montrer les heures
Ouvert Fermé
Lun 8:00-12:3013:00-17:00
Mar 8:00-12:3013:00-17:00
Mer 8:00-12:3013:00-17:00
Jeu 8:00-12:3013:00-17:00
Ven 8:00-12:3013:00-17:00
Sam Fermé
Dim Fermé
Bekijk alle bezoekuren

Qu'est-ce que l'électroconvulsivothérapie ?

L’électroconvulsivothérapie (ECT) ou le traitement par électrochocs est une méthode de stimulation cérébrale qui consiste à délivrer un courant électrique minutieusement mesuré. Vous serez totalement anesthésié(e) durant le traitement. L’ECT est un traitement sûr.  

L’électrochoc déclenche une convulsion épileptique dans le cerveau. Le courant électrique impacte les différents neurotransmetteurs dans le cerveau. Les neurotransmetteurs sont les substances responsables de la transmission de stimuli d’un neurone à un autre. Les multiples séances d’ECT rétablissent l’équilibre de ces substances dans les différentes parties du cerveau et permettent donc de corriger la transmission de stimuli.   

Le traitement par électrochocs entraine également la sécrétion de grandes quantités d’hormones dans le cerveau et est aussi à l’origine de la production de nouveaux neurones.  

À qui l’ECT s’applique-t-elle ?

Le traitement par électrochocs est indiqué chez les patients qui souffrent d’une dépression sévère, de troubles maniaco-dépressifs (trouble bipolaire), d’une dépression psychotique, de catatonie et de psychose. Il n’est pas limité à une tranche d’âge spécifique. 

Votre médecin vous informera si le traitement par électrochocs est indiqué dans votre cas. 

Nous avons besoin de votre consentement pour réaliser le traitement par électrochocs. La décision d’entamer le traitement dépend entièrement de vous. Vous pouvez vous rétracter à tout moment. Si vous n’êtes pas en mesure de donner votre consentement éclairé, nous le demanderons à votre représentant/un membre de la famille. 

Nous redemanderons votre consentement si la durée du traitement est supérieure à six mois.

Combien de séances d'ECT sont nécessaires ?

L’électroconvulsivothérapie comprend plusieurs séances. Le nombre exact dépend d’un patient à un autre. Par semaine, vous serez soumis(e) à deux voire trois séances. 

Il est normal de ne pas éprouver d’amélioration avant plusieurs séances. Il est d’ailleurs possible que votre entourage remarque l’effet avant vous. 

Pour éviter une rechute, un traitement ultérieur est nécessaire. Votre médecin décidera avec vous du meilleur traitement ultérieur possible. Il peut s’agir d’un traitement médicamenteux comme d’une électroconvulsivothérapie de consolidation. La fréquence sera différente, allant d’une séance par semaine à une séance toutes les quelques semaines après un certain temps. 

Que faire avant l’ECT ?

Vous recevrez un livret du patient que nous vous prions de compléter et d’apporter le jour de votre première séance d’ECT. 

Les examens préliminaires  

Certains examens sont nécessaires avant le commencement du traitement par électrochocs : 

  • Un examen physique par votre médecin généraliste ou le spécialiste en médecine interne. 
  • Une analyse de sang par votre médecin généraliste ou votre psychiatre. 
  • Un électrocardiogramme (examen du cœur) par votre médecin généraliste ou votre psychiatre. 
  • Contrôle de votre dentition par le dentiste ou le stomatologue de l’hôpital si vous avez été hospitalisé(e).
  • Contrôle de votre schéma de médicaments et adaptations au besoin. 

Si les séances s’étendent sur une période supérieure à six mois, vous devrez répéter certains examens préliminaires. 

Comment se déroule l'ECT ?

Toutes les informations concernant le planning de votre admission, les documents à apporter, l’endroit où vous devez vous présenter et le déroulement de votre sortie, peuvent être trouvées dans la rubrique « planifiez votre admission ».

L’intervention peut être réalisée en ambulatoire, à l’hôpital de jour, ou pendant une hospitalisation de plus longue durée dans l’une de nos unités de soins. 

Extra info